Butterflies

Les papillons ont comme caractéristique principale de se métamorphoser : de passer de larve, à chenille, pour atteindre leur forme adulte, ou imago, le papillon. Ces insectes éphémères aux couleurs chatoyantes font l’objet de collections. On les chasse, on les pique, on les étale et on les met sous verre pour les conserver.

Pourquoi présenter des boîtes entomologiques avec des papillons en papier ? pour questionner d’une autre façon les apparences et l’objectivation, et aussi notre rapport au monde, un monde en pleine métamorphose climatique. J’ai choisi de présenter mes papillons dans des boites entomologiques pour obtenir du spectateur ce moment suspendu : ce temps d’arrêt où il réalise la supercherie. Les papillons sont bel et bien faux mais leur beauté réelle.

Dans un monde où les espèces disparaissent petit à petit… les muséums d’histoire naturelle ne seront bientôt plus les témoignages du vivant… mais peut-être des galeries d’art contemporain dramatiquement sublime. La métaphore féminine n’est pas non plus très loin, femme trophée qu’on expose parfois jusque dans des vitrines, prisons de verre réelles ou symboliques.

Pour créer mes papillons, je pars généralement des premiers passages au monotype de mes créations sur plexiglas. Je retravaille ces feuilles de papier pour obtenir d’autres motifs. Je les découpe ensuite en carré pour confectionner des origamis. Et j’affine les formes de chaque papillon.