Empreintes

Comment arrêter le temps ? Comment conserver la magie d’une eau scintillante ? Le reflet d’un trottoir transformé en miroir par la pluie ? L’ondulation du sable sur une plage ? Comment faire que cette beauté éphémère perdure ?

La photographie est pour moi une première étape. Elle me permet de fixer cet instant. Elle nécessite ensuite une révélation ou une impression pour être reproduite. Si le cliché est beau, je perds un peu du miroitement, de la lumière.

En découvrant le monotype, cette technique d’impression à partir d’une plaque de verre ou plexiglas, je me suis aperçue qu’il était possible d’aller plus loin. J’ai superposé les strates, j’ai ajouté des copeaux de feuilles d’or et j’ai composé de nouveaux univers. Minéraux et aquatiques, ces paysages abstraits sont irrémédiablement figés derrière le plexiglas. Et deviennent comme des aquariums fossilisés, des inclusions ou des strates géologiques d’un sous sol virtuel.